Nadakai Gakuen

Nadakai Gakuen, lycée prestigieux au Japon. Venez incarner un élève, un membre du personnel ou un simple civil. Forum classé NC-16 (yaoi/yuri/hentai autorisés)

Partagez | 
 

 Et tu chantes, chantes, ce refrain qui te plait ♫ [PV Travis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Polkã Nakajo
¤Membre du club de musique et d'art plastique¤
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2013

~ Identité ~
Âge [RP]:
N° de Chambre/Appartement:
Autres détails:

MessageSujet: Et tu chantes, chantes, ce refrain qui te plait ♫ [PV Travis]   Dim 25 Aoû - 0:41


Le chant est à la parole ce que la peinture est au dessin.
- Duc de Lévis -

« Et vous comprendrez donc que cette règle s'applique pour toutes les fonctions. Bien, c'est tout pour aujourd'hui, n'oubliez pas de bien réviser pour votre devoir de la semaine prochaine ! »

Tout les élèves répondirent en cœur, en rangeant leur affaires. Enfin ce cours était fini, il était temps, c'est que les mathématiques, ce n'était pas vraiment la matière qu'elle préférait voyez vous. Hein, tiens, mais qu'est-ce qu'elle faisait endormie sur sa table ?

« Polkã-chan ? Réveille toi le cours est terminé »
« Huuum »

Sortant de sa rêverie, une mine endormie, elle mit sa main devant sa bouche et se mit à bailler. Son regard écarlate se porta vers la personne qui l'avait sortie de sa torpeur, ha c'était Sakura. La jeune fille resta un visage neutre, alors qu'elle rangeait ses affaires. Il n'y avait plus que les deux jeunes filles dans la classe, où sont passés les autres ? Pourquoi ne l'avait-on pas réveillée avant ! La première année se releva en remettant son uniforme correctement, ainsi que sa chevelure dont des épis, s'était formés, comme à son habitude ! Il fallait vraiment qu'elle pense à faire quelque chose de ses cheveux...Enfin elle disait toujours ça, mais elle tenait bien trop à la longueur de ces derniers pour éventuellement penser qu'un jour, elle puisse les couper. C'est à dire jamais. Polkã s'étira, en regardant Sakura amusée de voir cet air endormi sur son visage

« Tu es adorable, Polkã-chan ! »
« Absolument pas...»

Sakura avait l'habitude de cet air neutre de la jeune fille. Polkã n'était pas le genre de demoiselle qui exprimait ses sentiments, qui ne montrait pas ses émotions. C'était à se demander si toute les russes étaient comme ça, mais au moins, c'est ce qui faisait son charme, surtout quand la rose rougissait aux remarques tout en les dénigrant, comme elle venait de le faire par exemple. Les étudiantes sortirent de la classe discutant dans le couloir, et Sakura évoqua un sujet dont la petite Nakajo ne semblait pas être au courant....ou alors elle avait oublié...

« Un karaoké ? »
« Polkã-chan, ça fait des semaines qu'on en parle, tu étais pourtant avec nous quand on en a parlé...»
« Ha....hum, sans doute, désolée ! »
« Emi-chan a dit qu'elle nous attendrait devant, donc il faut que tu rentres te changer...»

C'est bien beau tout ça, mais elle ne savait pas vraiment quoi mettre. Car même si elle avait des vêtements féminins, ce n'était pas vraiment son genre de sortir, et faudrait aussi un jour qu'on lui explique pourquoi est-ce qu'à chaque fois Emi et Sakura ne lui donnait pas le choix ! Peut être parce qu'elle refuserait tout le temps les sorties qu'on lui proposait ? Oui sans doute ! Enfin, ces deux filles étaient les personnes les plus proches d'elle, et elle avait commencé à s'y attacher. Elle passait de bon moments avec elles, et elle ne l'avouerait jamais de sa propre volonté, mais elle attendait toujours les nouvelles initiatives avec impatience, cela pimentait leur quotidien. On pouvait donc dire qu'elle avait une sorte de fierté mal placée ! Pendant quelques heures, Sakura l'aida à choisir sa tenue, et opta pour une jolie robe rouge qui s'accorderait très bien avec ses yeux. Cette dernière était très jolie, elle n'avait pas de bretelles, et s'arrêtait juste aux genoux de la jeune fille, pour parfaire le tout, elle avait choisie pour elle des bottes de couleur blanche en cuir, avec du talon compensé.

« Il faudra qu'on m'explique pourquoi à chaque fois qu'on sort quelque part, c'est toujours toi qui choisit mes tenues...»
« Parce que te connaissant, tu ne te mettrais pas en valeur ! »
«....»
« Regarde comme tu es jolie ! Haaaa moi je craque ! Cela te va tellement bien...ho mais attend, il manque quelque chose...»

Sakura s'approcha d'elle et lui enfila un joli collier en or blanc dont le pendentif était une rose en rubis, les boucles d'oreilles assorties également.

« Yataaaaa ! Parfaite comme toujours ♥ »
« Mouais...»

Polkã se regarda dans le miroir en rougissant. Puis une fois que Sakura finit de la maquiller, de la coiffer et de se préparer elle même, les deux jeunes filles sortirent pour se rendre vers la ville. Il fallait prendre un train pour y accéder, heureusement, la durée n'était pas importante, et elle arrivèrent très rapidement en ville. Polkã avait regardée pendant toute cette dernière, le crépuscule de ce ciel. Un spectacle rétinien formidable qui l'avait émerveillée comme une enfant. Les deux jeunes filles descendirent du train marchèrent 10 minutes, avant d'arriver devant le karaoké, en apercevant Emi et deux autres jeune filles que Polkã ne connaissait pas. La Russe lut sur l'enseigne " Le Crescendo " et reporta son attention sur les demoiselle, restant toute silencieuse.

« Polkã chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie, sache que tu es à croquer ! Je suis sûre que tu vas plaire à l'un des jeunes hommes de ce soir...»

Des jeunes hommes ? Écarquillant les yeux, elle les tourna un peu colérique vers Sakura. Emi en conclue qu'elle ne lui avait pas parlé de ce détail ! C'est pas possible, on l'avait encore entrainée dans une sortie où il y aurait des garçons, pourtant elles devraient le savoir depuis qu'elles trainaient ensemble que Polkã était très très mal à l'aise en présence d'une personne de sexe opposé. Elle la rassurèrent en lui tapant sur l'épaule, tandis, qu'elles rentrèrent en demandant une salle. Apparemment, le petit ami d'Emi avait déjà payé en frais, et cinq garçons les attendaient dans une des grandes salles. Ils étaient donc une dizaine....Le cauchemar pour Polkã qui se demandait quand est-ce qu'elle pourrait fuir le plus vite possible. Restant silencieuse, les jeunes filles rentèrent dans la salle, tous se saluèrent. La rose porta son attention très légèrement sur l'ensemble des garçons et détourna le visage, commençant à se sentir mal. Sakura l'invita à s'assoir près d'elle pour qu'elle soit plus détendue.

« Okay, tout le monde est là, c'est parfait ! On va pouvoir commencer ! »

Ils lancèrent la session, calibrant les micros. Celui qui semblait être le roi de la soirée décida de commencer à chanter pour introduire la soirée. Polkã se servit un verre de jus de fruit, se faisant le plus discrète possible. Cette soirée, allait, être très longue...Sakura lui affirma qu'elle pouvait se détendre, qu'ils n'allaient pas la manger, et qu'elle pouvait essayer de passer une bonne soirée. Pas facile quand on déteste la foule, mais bon...La jeune fille esquissa un sourire pour commencer, complimentée par la fleur de cerisier qui lui disait que c'était un bon début ! Polkã but une gorgée de son jus de fruit, restant quand même le plus discrète possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Travis C. Hughes
¤Membre du club d'athlétisme et de basket¤
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 30/05/2013

~ Identité ~
Âge [RP]: 16 ans
N° de Chambre/Appartement: 9
Autres détails:

MessageSujet: Re: Et tu chantes, chantes, ce refrain qui te plait ♫ [PV Travis]   Mar 3 Sep - 18:55





Et tu chantes, chantes, ...
Première immersion dans le mode de vie japonais et première soirée Karaoké !




- Viens mon gros, on rentre à la maison.

Le Golden retriever suit son jeune maître et fait également demi-tour pour repartir dans le sens inverse. Habitué à la démarche lente de son maître, Viggo ralentit suffisamment le pas de manière à ce que sa laisse reste souple et pour être toujours au même niveau que la jambe de Travis.
Que ce soit à Kyoto comme à Chicago, rien ne change vraiment au sein de la famille Hughes/Dewitt : Travis sert essentiellement à surveiller les petits en l’absence de leurs parents et à sortir le chien. Il ne peut pas vraiment dire que ça le dérange puisqu’il adore Viggo et qu’il s’entend très bien avec son demi-frère et la fille de sa belle-mère mais au bout d’une semaine entière passée ensemble, l’adolescent commence toujours à avoir du mal à supporter la présence de sa belle-mère et son fils aîné. Dylan est toujours d’une humeur exécrable et c’est une raison supplémentaire pour Travis de trainer davantage encore sur le chemin du retour.
Ils sont presque arrivés devant la nouvelle maison lorsqu’une voix appelle le jeune homme par son nom. Malgré son casque et le son de sa musique – qu’il n’a pas réglé trop fort pour une fois – Travis se retourne vers la personne qui vient de l’appeler. Il s’agit de l’un de ses nouveaux voisins, Jin Iwatsuki, avec qui il a eu l’occasion de sympathiser. Ce dernier semble vraiment ravi d’être tombé sur Travis et il s’empresse de l’inviter à la soirée Karaoké que son cousin organisait. Ce n’est certainement pas le genre de soirée que le jeune américain a l’habitude d’aller mais il sait que c’est très répandu au Japon. Après une légère hésitation, il se laisse convaincre par son nouveau voisin de l’accompagner et, après avoir ramené Viggo à la maison et avoir prévenu son père également, Travis retourne en ville à pied avec Jin.

- Tu vas voir, on va bien s’amuser !

Travis hoche lentement la tête en signe d’approbation pour ne pas vexer son nouveau voisin qui continue de lui parler pendant la route. Jin est très gentil de l’avoir invité mais l’adolescent n’est pas sûr d’arriver à se sentir suffisamment à son aise pour pouvoir réellement s’amuser. Même s’il lui arrive de temps en temps – très rarement en fait – de chanter tout en s’accompagnant à la guitare, il n’a jamais chanté devant qui que ce soit. La musique, c’est un peu son domaine secret qu’il n’a pas envie de partager avec d’autres personnes. On a pourtant bien du mal à l’imaginer lorsqu’on le voit avec presque en permanence son casque sur les oreilles.
En arrivant devant « Le Crescendo » Travis est très étonné de découvrir à quel point ce lieu est fréquenté par des jeunes de son âge mais aussi par des plus âgés. Heureusement, le cousin de Jin a déjà réservé une salle et après avoir traversé un couloir très coloré, les deux garçons entrent dans une salle toute aussi décorée mais surtout très bien équipée. Il n’y a vraiment qu’au Japon qu’on peut voir ça ! Le groupe ne semble pas être encore au complet et en attendant les derniers arrivants, Jin commence à faire les présentations. C’est encore très bizarre pour Travis d’être uniquement entouré de japonais mais ça va le préparer pour sa rentrée de lundi dans son nouveau lycée.

Les garçons commencent à parler et faire connaissance lorsque les derniers ou plutôt les dernières font leur entrée dans la salle. Personne n’a dit à Travis qu’il y allait avoir des filles mais il comprend assez rapidement que l’une d’entre elles est en couple avec un des garçons. Filles ou garçons, ça ne change pas grand chose pour Travis et il ne se sent pas plus intimidé en leur présence. Personne ne prend la peine de le présenter aux dernières arrivantes ou personne n’en a vraiment l’occasion puisqu’un des garçons s’est déjà emparé d’un micro pour commencer à chanter une chanson que Travis ne connait absolument pas. L’adolescent espère qu’il n’y a pas que des chansons japonaises dans le catalogue de chansons disponibles, sinon il a toutes les chances de se ridiculiser en essayant de chanter quelque chose qu’il n’a jamais entendu de sa vie.
Malgré la situation, Travis ne semble pas du tout être stressé, bien au contraire, il passe une bonne soirée. Il a commandé un verre de thé glacé au melon – il adore ça – et il commence à en boire quelques gorgées tout en observant le petit groupe s’amuser. Tous semblent très à leur aises, tous sauf l’une des filles. Il n’a pas remarqué jusqu’alors que cette fille aux cheveux roses et aux yeux étrangement rouges est la seule à ne pas être japonaise. Peut-être qu’il n’est pas le seul à être arrivé récemment au Japon finalement. Poussé par la curiosité, Travis embarque son verre et change de canapé pour aller s’installer à la place encore libre, sur le canapé occupé par les filles.

- Salut, on n’a pas eu le temps de faire les présentations. Moi c’est Travis… Travis Hughes, ajoute-t-il, ne sachant jamais si c’est mieux de dire son prénom ou son nom. Je suis le voisin de Jin.

Il ne s’adresse pas à une fille en particulier, puisqu’il n’en connait aucune, mais il espère qu’elles vont bien vouloir faire un peu connaissance avec lui. C’est juste histoire de parler un peu et peut-être aussi de repousser un peu plus encore le moment fatidique où il sera obligé de chanter tout seul au micro devant tout ce petit monde.








Dernière édition par Travis C. Hughes le Jeu 1 Mai - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polkã Nakajo
¤Membre du club de musique et d'art plastique¤
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 03/05/2013

~ Identité ~
Âge [RP]:
N° de Chambre/Appartement:
Autres détails:

MessageSujet: Re: Et tu chantes, chantes, ce refrain qui te plait ♫ [PV Travis]   Jeu 5 Sep - 20:05


Et tu chantes, chantes, chantes ♫

Travis C. Hughes & Polkã Nakajo





Une soirée karaoké ! Non mais vraiment quelle idée...Polka regrettait déjà le moment où elle avait dit oui ! Mais pourquoi d'ailleurs ? Qu'est-ce qui avait bien pu l'attirer dans une sortie pareille ? Était-ce parce qu'elle adorait chanter ? Personne ne le saurait. Et même pas elle. A peine était-elle arrivée, qu'elle s'était installée dans un fauteuil en retrait en restant silencieuse, observant parfois ce qui se passait autour d'elle. La demoiselle rose, n'aimait pas la foule, et encore moins quand il y avait des garçons. Elle resta donc là à regarder le gobelet en plastique dans ses mains, contenant un liquide gazéifié qu'elle ne connaissait pas. Lorsque le garçon, qui semblait dans un attrait de groupe être le fanfaron de la fête alluma le logiciel, le coeur de la jeune fille se mit à accélérer ! Personne ne l'avait entendu chanter, pas même ses amies de classe : Sakura et Emi. Il commença à chanter une chanson japonaise, et voyant que Polka était mal à l'aise, Sakura sourit très légèrement en regardant Emi. C'était sans compter l'arrivée de l'un des jeunes hommes qui s'installa sur leur fauteuil, et se présenta ! Effectivement les présentation n'avaient pas été faites. La russe releva les yeux en regardant le nouvel arrivant et le détailla physiquement, avant de se rendre compte que c'était certainement malpoli de fixer quelqu'un au Japon, et de détourner ses iris rubis. Ce garçon n'avait vraiment pas peur ! Il ne connaissait pas le tempérament d'Emi. Il s'appelait Travis c'est ça ? Polka en déduisit qu'il n'était pas nippon ! Un étranger comme elle ? C'était bien la première fois qu'elle en voyait un.

« Salut beau gosse ! Moi c'est Emi Kanamura, mais tu peux m'appeller Emi-chan ! ♥ »
« Moi c'est Sakura Hasegano, mais...tu...peux m'appeller Sakura-chan également ! Enchantée de faire ta connaissance. »

Les deux filles tournèrent ses yeux vers Polka, attendant qu'elle se présente, mais voyant qu'elle restait muette et intimidée, Emi attrapa Polka par l'épaule en souriant

« Et cette merveilleuse jeune fille, aussi jolie qu'une fleur, c'est Polkã Nakajo ! Mais tu peux l'appeler Polkã-chan »
« Je...ne suis pas jolie ! »
« Mais si Polka-chaaaaaan, tu es à croquer ! »

Pour ne pas paraître impolie non plus. La jeune fille s'inclina très légèrement conventionnellement de son pays, et releva ses yeux vers le jeune homme.

« En...chantée ! »

Emi contente de voir qu'elle faisait des efforts, posa son verre, et lui donna un verre d'alcool ! Attends c'est quoi l'histoire là ? Elle veut la faire boire ? Mais pour quelle raison ? Emi certifiait que ça allait lui faire du bien, et que ça lui permettrait de s'ouvrir un peu aux autres ! Au moins, elle, elle reste égale à elle même, autant fêtarde que son copain ! Sakura se leva car c'était apparemment son tour à chanter, vu qu'on venait de la désigner, elle jeta un rapide coup d'oeil et demanda une chanson de disney ! Au crescendo, l'avantage c'est que le registre était très large, il y avait des chansons de tout types : européennes, américaines, japonaises. La raison ? Le Japon étant un pays très fréquenté par les touristes, certains petits commerces décident de s'intéresser aux étrangers venus de plusieurs coins du monde.

« Il en faut peu pour être heureux ♫, vraiment très peu pour être...»

Ha tiens cette chanson, Polka la connaissait ! Elle l'avait déjà entendu sa mère adoptive la chanter ! Emi, se déplaça pour que Polka soit à côté du jeune Travis. La première année voyant son manège, lui avait lancé un regard mécontente, et cette dernière nia totalement en encourageant Sakura ! Bon il fallait qu'elle essaye de parler c'est ça ?  De quoi pouvait-elle bien discuter ? La jeune fille posa ses mains sur ses jambes, le rouge aux joues ! On ne l'y reprendrait pas deux fois ! Jamais plus, elle ne se laisserait avoir de la sorte. La demoiselle s'apprêta à poser une question, quand soudainement, on l'appela !

« Polkã-chan c'est à ton tour ! »

Hein déjààà ? Un petit tremblement de sa part, alors qu'on tentait presque de la forcer ! Nooooon elle ne voulait pas chanter maintenant ! Polkã soupira avant de se lever et d'attraper le micro qu'on venait de lui tendre, elle choisit une chanson à l'aide de le télécommande, c'était une musique qu'elle connaissait bien, bien que parfois les paroles restaient floues dans sa tête. Toute façon le principe d'un karaoké c'est de pouvoir avoir aussi les paroles sur l'écran non ? Elle se positionna en face de celui ci, dont la taille était assez imposante. La jeune fille souffla en écartant légèrement les lèvres et commença à chanter !




Lorsque la musique s'arrêta, tout le monde l'applaudit, déclenchant ses rougissements

« Je ne savais pas que tu chantais si bien Polkã-chan ! »
« Sugoooooooooooi »

La demoiselle devint écarlate, lâcha le micro sous le regard d'un jeune homme de la soirée qui semblait s'intéresser soudainement à elle, puis alla s'assoir à nouveau à côté de Travis, le rouge aux joues. Évitant le regard de ce garçon qui l'observait comme si elle était un évènement important ! Bizarrement, elle se sentait un peu plus à l'aise après avoir chantée !












FICHE PAR ROMANE DE ARTSOUL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et tu chantes, chantes, ce refrain qui te plait ♫ [PV Travis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et tu chantes, chantes, ce refrain qui te plait ♫ [PV Travis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu chantes bien tu sais ! |Pv Complainte de l'Aube|
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Partie 83 : Les microbes contre-attaquent
» Il faut juste que tu chantes et tous les doutes qui te tourmentent, s'en iront, de toute façon. [PV : Pluie]
» Le 25 juin... Peyo le papa des Schtroumpfs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nadakai Gakuen :: ¤La Ville¤ :: Autres lieux :: Karaoké " Le Crescendo"-
Sauter vers: